Limon d'escalier

Chaque élément d’un escalier joue un rôle déterminant dans sa fiabilité et sa stabilité.

Par exemple, le limon est présent sur presque tous les types d'escalier (droit, hélicoïdal, tournant…).

Qu'est-ce qu'un limon ?

C'est une pièce dans laquelle les marches s’incrustent et sur laquelle elles prennent appui.

Le limon d'escalier est situé soit du côté opposé au mur, soit des deux côtés des marches (sauf pour les escaliers hélicoïdaux et les escaliers en kit).

Selon les cas, il peut être en bois, en métal ou en pierre. On parle également de « faux limon » lorsque les marches sont reçues par un élément d'appui intégré au mur de la cage d'escalier.

Importance du limon d'escalier

Il assure deux rôles : un rôle fonctionnel et un rôle esthétique. Effectivement, le limon soutient toutes les composantes de l’escalier : la stabilité et la solidité de l’ensemble dépendent donc principalement de lui.

Par ailleurs, il joue également un rôle esthétique, car souvent, il est imposant et très visible. De ce fait, il constitue un élément clé de la décoration de votre escalier.

Types de limon d'escalier

Il existe plusieurs types de limon d'escalier :
  • limon à la française : les marches, les balustres et les contremarches y sont encastrés
  • limon à l'anglaise (ou limon à crémaillère) : les marches sont posées sur une poutre découpée en crémaillère ;
  • limon central : les marches sont portées par un seul limon, offrant ainsi une grande liberté d'implantation ;
  • limon appareillé : équipant généralement les escaliers en pierre, où les marches et le limon ne font qu’un ;
  • limon de mur : limon adjacent à un mur ;
  • limon externe/échiffre : limon non adjacent à un mur ;
  • limon courbé : limon courbé sur toute sa longueur, induisant des marches balancées ;
  • limon hélicoïdal : équipant principalement les escaliers circulaires, les rendant comme suspendus.

DEVIS GRATUIT

* : Les champs sont obligatoires