marches d'escalier

Un escalier se compose d'un nombre déterminé de marches, sans lesquelles il serait impossible de le gravir ou de le descendre.

Caractéristiques des marches d'escalier

Les marches sont des pièces horizontales sur lesquelles on pose les pieds pour monter ou descendre l’escalier.

Selon le style et le type d’installation, elles peuvent se présenter sous différentes formes : rectangulaire, arquée, trapézoïdale, chanfreinée, convexe ou concave.

En tant qu’élément principal d’un escalier, les marches doivent être très solides afin d’assurer la sécurité des usagers. Leur mise en place doit donc tenir compte du modèle de l’ouvrage, de la résistance des matériaux, de différents calculs et des normes exigées en bâtiment.

Types de marches d'escalier

On distingue deux principaux types de marches d'escalier : la marche droite, de forme rectangulaire, et la marche balancée, caractérisée par un côté étroit et un côté large.

Mais il existe aussi un autre genre de marchepied, rarement utilisé, appelé marche gironnée, conçu spécialement pour une implantation du même nom. Dans ce cas, les degrés ne sont pas ajustés de façon perpendiculaire entre les limons de l’escalier.

Les marches, de surface glissante, peinte ou vitrifiée, ont été inventées pour donner plus d’esthétisme à l’ensemble de l’escalier. Différents dispositifs, tels que la pose de tapis, de ruban abrasif, autoadhésif, peuvent servir pour empêcher les chutes accidentelles et les glissements.

Contremarche d'escalier

On appelle contremarche la partie verticale de la marche d’escalier. Elle est réalisée aux mêmes dimensions que la marche et sa présence permet d’avoir une installation fermée, annulant ainsi la possibilité de glisser entre les marchepieds.

Sa fabrication nécessite autant d’exigence que l’ensemble de l’implantation pour qu’elle puisse résister aux coups de pieds.

Matériaux des marches d'escalier

Les marches d'escalier peuvent être construites avec différents types de matériaux, sous réserve de répondre à certaines recommandations. Le matériel doit être solide, à surface mate, monochrome ou opaque.

Ainsi, la plupart des ouvrages peuvent être réalisés en bois, en pierre ou en béton. Actuellement, il existe des marches d’escalier en verre, en acier et en inox, qui participent également à la décoration de l’habitat.

Dimensions des marches d'escalier

Pour qu’un escalier soit bien bâti, un calcul précis doit être réalisé. Il prend en compte la largeur des marches, son épaisseur et sa profondeur.

Dans la pratique, l’emmarchement devrait mesurer entre 60 et 120 cm. Le pas ou la dimension totale de la marche doit être compris entre 25 et 35 cm. Et enfin, la hauteur idéale du degré d’escalier est de 17 cm.

DEVIS GRATUIT

* : Les champs sont obligatoires