rampe d'escalier

Pour qu’un escalier soit confortable et sécuritaire, sa fabrication doit être conforme aux normes exigées en vigueur.

Ainsi, la conception de tous ses éléments constitutifs tels que les marches, les contremarches, le limon et la rampe doivent répondre aux critères imposés.

Caractéristique de la rampe d'escalier

La rampe d’escalier, encore connue sous l’appellation de « main courante », est une sorte de barre longeant l’escalier sur son côté vide et jouant le rôle de garde-corps. Elle comporte un poteau à chaque extrémité.

Sinon, les balustres peuvent eux aussi être fixés sur une lisse basse et surmontés par une main courante. D’autres configurations de rampe existent également selon le type de votre escalier.

Rôle de la rampe d'escalier

La principale fonction d’une rampe d'escalier est de soutenir et d’aider les utilisateurs dans leur progression dans l’escalier.

Elle est un réel besoin pour les personnes âgées et pour les handicapés puisqu'elle leur procure un équilibre optimal.

Elle est également  indispensable pour renforcer la sécurité des usagers, en l’occurrence celle des enfants, lorsque les marches sont glissantes. Et n’oublions pas que c’est un élément de décoration non négligeable, puisqu’elle fait partie des composantes les plus visibles de l’escalier.

La rampe d’escalier : un véritable objet de décoration

Non seulement elle constitue un moyen de protection efficace contre les chutes accidentelles mais elle participe aussi à la mise en valeur de l’escalier. Les modèles et les styles de rampe ont beaucoup évolué avec le temps, et sont particulièrement adaptés aux modes de vie actuels (surtout les modèles sur mesure).

Le verre, matériau moderne et contemporain, est de plus en plus utilisé dans la fabrication, alors que le bois et le métal détenaient  le monopole autrefois.

Pour des rampes design, préférez plutôt la pierre naturelle, le fer et le béton, qui ont le pouvoir d’accentuer l’âme de votre intérieur.

DEVIS GRATUIT

* : Les champs sont obligatoires